Une boulette de plus pour 1855.com

 

1855.com fait encore parler de lui, effet de buzz ou bêtise humaine, les erreurs de ce mastodonte nuisent à toute une filière. Cette fois, ils vendent du « Yquem » 2012 en primeur. Ne vous laissez pas prendre au piège, ce millésime n’existera pas, l’annonce avait déjà été faite il y a quelques mois.

Si nous écrivons aujourd’hui, ces quelques lignes, c’est évidement pour pousser un véritable coup de gueule contre 1855.com. Faisons d’abord un rapide tour d’horizon sur la situation du marché de la vente de vin sur internet.

La vente de vin sur Internet est un marché encore fragile et naissant : frais de transport chers, peu de connaissance du produit, tant d’éléments qui donnent à réfléchir avant de passer à l’acte. Il faut garder à l’esprit que le vin est un produit de consommation courante, et ces quelques obstacles compliquent une démarche d’achat qui se voudrait simplifiée.

De plus, de nombreux vignerons jouent la carte de l’inflation pour redorer la notoriété de leur appellation ou de leur produit. Certains pensent encore qu’un vin cher est forcément bon… Nous avions connu un vigneron de Bourgogne qui s’est vu menacé car il vendait son Echezeaux Grand Cru à prêt de 30€… Scandaleux disaient ses confrères, ravis étaient ses clients. Ceci étant, les prix ont augmenté, et face à ce genre de réactions, les clients deviennent tout naturellement méfiants.

Ainsi, lorsque le client est méfiant, perdu dans la jungle internet des sites de vente de vin en ligne, néophyte par rapport au produit, rien de plus normal que de se tourner vers les « grands distributeurs » du marché que serait un 1855.com ! Et là, l’arnaque plombe définitivement celui qui avait entrepris la démarche d’acheter en ligne.

C’est donc un danger pour toute une filière, car si « les « grands » trompent leurs clients, les petits ne seront guère plus fiables… » Voilà ce que risquent de se dire certains internautes. Méconnaissance du produit, méfiance du producteur, peur du revendeur… Autant de barrières contre lesquelles CellarDuVin s’efforce de lutter, afin que le marché progresse et que nos clients reprennent confiance.

Donc s’il vous plait, messieurs de 1855.com, à défaut de faire preuve de compétences en matière de vin, pouvez-vous au moins faire preuve de respect envers vos clients ?

 

Source: CellarDuVin.com