38ème édition du Salon des vignerons indépendants
Posté par     août 17, 2017     Home    0Commentaires

Le 38ème salon des vignerons indépendants se tiendra porte de Versailles du 24 novembre au 28 novembre 2016. Comme chaque année, c'est le vignoble Français qui vient à la porte de Paris exposer ses plus beaux atouts.

Pour nous, ce salon a une saveur particulière puisque cela fait maintenant 10 ans que nous publions ce guide pour vous aider à vous frayer un chemin parmi tous les Domaines.

Chaque année nous essayons de mettre en lumière chaque région sans en privilégier une. Comme nous avons pu le constater depuis 10 ans, toutes les régions de France ont compris que leur salut était dans la réalisation de vins de qualité.

Ainsi toutes les idées-reçus ont volé en éclats. Pour exemples :

- Les Vins du Languedoc qui servaient à donner de la couleur aux vins de Bordeaux, représentent aujourd’hui un territoire qui abrite des vins magnifiques.

- Les Gros plans (gros pets) étaient tellement acides, « qu’ils faisaient des trous dans les chaussures » si par mégarde on recrachait le vin en s’éclaboussant, sont maintenant vendus aux Etats Unis 15 $ en se nommant Big fart !

- Les Vins de Savoie qui étaient même boudés par les autochtones offrent dorénavant plus qu’un accord avec une fondue.

- Les vins du Jura dans un premier temps très appréciés ont connu ensuite une période difficile avait fait se parjurer les vignerons pour nous offrir des vins ouillés. Maintenant oyez, oyez, ils se vendent au Etats Unis et leurs prix s’envolent !

- Les vins d’Auvergne - qui crachaient comme les volcans des laves plutôt lavées -offrent aujourd’hui des vrais vins gouleyant, agréables et même des vins de Saint Pourcain qui dégustés à l’aveugle ont été comparés à des vins de la Vallée du Rhône.

- Avec le réchauffement de la planète, les pinots noirs d’Alsace ont maintenant des allures bourguignonnes.

- Les rosés de Provence qui se vendaient au restaurant pour accorder un couscous, une grillade, se font désormais gastronomique et accompagnent des plats aux accents bourgeois (merci au froid des groupes frigorifiques venu en grande aide aux vignerons).

On pourrait continuer ainsi longtemps la liste. Il faut s’y faire et re-déguster tous ces vins qui nous offrent une palette (Merci à l’AOC) si variés digne des plus grands peintres.

Aussi n’hésitez pas à vous arrêter sur un panneau Pacherenc du Vic Bilh, Mondeuse, Cerdon du Bugey, Tavel, Rosette, Saussignac, Edelwicker, Beaume de Venise, Corse Sartène, Palette, Malvoisie des Coteaux d’Ancenis, Côtes de Toul, etc… car en plus d’avoir des noms qui claquent, ils ont de vrais accents de terroir.

Autre constat, on note une augmentation du nombre de vignerons qui se tournent vers le BIO et la BIO-DYNAMIE et tant mieux car cela est bénéfique pour tout le monde (la nature, le vigneron, et le consommateur). Il faut juste ne pas espérer que certains le font pour l’effet « mode », mais que c’est bien une volonté durable. Dans notre sélection cette année ils représentent 40%, c’est dire !

Cette année nous avons donc sélectionné comme chaque année pour vous ce qui nous parait être la sélection incontournable, ce qui ne laisse plus que 70 domaines, il faut bien se limiter !

Cette année nous avons 15 nouveautés CellarDuVin à vous proposer dispersées dans les différentes régions viticoles. Dans les nouveautés qui étaient au rendez-vous de l'année dernière, nous souhaitons vous signaler les domaines suivants :

-        Domaine Bouton Gilles (H-60) en appellations Blagny 1er Cru, Chassagne-Montrachet, Meursault 1er Cru, Puligny-Montrachet 1er Cru, Saint-Aubin 1er Cru

  • Saint Aubin « les Argillers » 2014 : Jaune pâle disque de viscosité fin, fines larmes, nez discret floral, l’attaque est tranchante, vive avec une finale minérale saline qui fait saliver
  • Saint Aubin 1er cru « en Rémilly » 2014 : plus soutenu que le précédent disque de viscosité plus épais, expressif sur des notes de chèvrefeuille de vanille et fugaces de miel, belle acidité, plus de gras en bouche bien équilibré et porté par une belle longueur.
  • Saint Aubin 1er cru « Les Murgers des dents de chien » 2014 : jaune pâle légèrement doré, très expressif sur des notes de tilleuls et d’amandes, tranchant en bouche, belle finesse et belle complexité minérale, salivant, notes rétro-olfactive de pierre à fusil
  • Saint Aubin 1er cru « les Champlots » 2014 : Jaune pâle reflets verts, très expressif sur des notes de beurre noisette, l’attaque est vive mais avec plus de rondeur que le précédent bien équilibré et une belle amertume sur la finale
  • Chassagne Montrachet « les Voillenots dessus » 2014 : Jaune pâle reflets verts disque de viscosité moyen, nez fruité pamplemousse rose, bouche avec du gras, de la rondeur, plus large d’épaule que les saint Aubin, très bien équilibré belle acidité et belle longueur, coup de cœur
  • Puligny Montrachet 1er cru « La garenne » 2014 : Jaune pâle reflets verts disque de viscosité fin, nez expressif sur des notes florales de tilleuls, très grande finesse, très grande longueur magnifique, coup de cœur
  • Puligny Montrachet 1ere cru « sous le puits » 2014 : Jaune pâle reflets verts disque de viscosité fin, nez expressif avec une pointe mentholée, plus puissant que le précédent moins bien équilibré
  • Meursault 1er cru « la Jeunelotte » 2013 : Jaune pâle aux reflets verts disque de viscosité moyen, notes empyreumatiques et de citron, tranchant finesse et élégance et d’une belle minéralité

 

-        Domaine B. Machard de Gramont (F-107) en appellations Bourgogne Aligoté, Nuit Saint Georges, Vosne-Romanée

  • Bourgogne Rouge les grands Chaillot 2014 : Rouge clair reflets bleutés,nez discret poivre fruits rouges, tanins fins, matières fines sur des notes de noyau de cerise et une pointe d’acidité, bien équilibré
  • Nuit Saint George « les terrasses de Vallerots » 2013 : Rouge clair reflets bleutés nez fruité framboise, très souple gouleyant fin avec une belle acidité matière plus charnu que le précédent
  • Nuit Saint George « les Vallerots » 2013 : Rouge clair reflets bleutés nez fruité cassis, très souple fin avec une belle acidité matière fine minérale plus ronde que le précédent, gourmande, très élégant nous faisant penser aux vins de Claire Henri Naudin Ferrand, coup de cœur
  • Nuit Saint George « les Hauts Pruliers » 2013 : Rouge clair reflets bleutés, nez plus austère sur des notes de noyaux de cerise, bouche fine et élégante
  • Nuit Saint George « Aux Allots » 2013 : Rouge clair reflets bleutés, nez fruits rouges, matière plus serrée, de la mâche, plus complet mérite de vieillir, fin également et belle persistance
  • Nuit Saint George « les terrasses de Vallerots » 2011 : Rouge clair, toujours la note de cassis qui domine, bel équilibre général, tanins bien fondus.

-        Domaine Pascal Bonhomme (H-107) en appellation Viré Clessé

  • Viré Clessé 2014 : Jaune pâle aux reflets verts, disque de viscosité moyen, nez floral, la bouche offre de la fraîcheur et de du gras fruité, avec de la tension, très agréable, un très beau Viré Clessé, coup de cœur
  • Viré Clessé Vieilles vignes 2014 : Jaune pâle aux reflets verts disque de viscotié moyen, nez sur la vanille bouche plus complexe plus de matières toujours une belle présence minérale, bien équilibré, mérite d’attendre
  • Viré Clessé « Empreintes » 2012 : Jaune doré disque de viscosité moyen, truffe blanche, bouche grasse opulente plus complexe, boisé fondu, notes empyreumatiques et finale salivante

-        Domaine Vullien Jean & Fils (A-15) en appellations Chignin-Bergeron, Mondeuse, Roussette, Méthode traditionnelle

  • Roussette de Savoie « Altesse » 2014 : Jaune légèrement doré, nez très expressif sur des notes d’anis de fenouil et de pomme, la bouche offre une belle vivacité avec de la fraicheur et de la rondeur, très belle expression de terroir
  • Chignin Bergeron 2014 : Jaune doré disque de viscosité moyen larmes abondantes, nez très expressif sur des notes de confiture d’abricot, bouche grasse opulente, très bien équilibré, magnifique, coup de cœur
  • Chignin Bergeron « Harmonie » 2014 : Jaune doré soutenu, nez d’abricot plus discret et une pointe de rhubarbe, la bouche est grasse avec cette pointe d’acidité qui tire le vin en longueur pour finir sur une pointe d’amertume noyau d’abricot, une autre expression qui est tout aussi agréable
  • Mondeuse « Cru Saint Jean de la Porte » 2014 : Rouge clair reflet violine, nez très expressif sur des notes de poivre, noyau de cerise, bouche souple, matière légère acidité et minéralité, tanins fondus, manque de complexité et de longueur
  • Mondeuse « Prestige» 2013 : Rouge sombre bords légèrement bleutés, nez sur des notes de noyau de cerise et une pointe de poivre, la bouche a plus de matière (mâche) plus de complexité et de longueur et plus puissant. On préfère.
  • Mondeuse « Saint Philippe » 2011 : Rouge soutenu, nez épicé (poivre) bouche ample bien équilibrée, tanins soyeux, notes de cuir, coup de cœur
  • Crémant de Savoie : Bulles très fines, notes de fruits du verger (pomme, poire), bouche friande, désaltérante, belle longueur très agréable avec un coté acidulé

 

-        Mas de Novi (E-45) en appellations Languedoc, Languedoc Grès de Montpellier, Pays d'OC

Premier Domaine à avoir élaboré un vin rouge pétillant "la Castapiagne", il réalise aussi un excellant chardonnay vieilli en fût de chêne et des vins rouges remarquables, étonnant de fraicheur au vu de la situation géographique. A ne pas rater.

-        Château Maucoil en appellations Côtes du Rhône village, Châteauneuf du Pape

  • Châteauneuf du Pape blanc Maucoil 2014 : robe jaune pâle belles larmes abondantes, notes de fleurs blanches, agrumes (citron), amandes, bouche suave, fine, souple avec un bel équilibre général acidité/sucre/fruit, belle longueur et complexité, chaleureux sur la finale
  • Côtes du Rhône Villages rouge sans souffre 2014 : rouge soutenu, légèrement trouble, dépôts en suspension, larmes abondantes disque de viscosité inexistant, au nez apparaît un défaut « piqure acétique », alcool volatile, bref à jeter dans l’évier, deuxième bouteille dégustée, mieux que la précédente mais note désagréable animale, acidité, piquant, bref idem. Comme quoi le « sans souffre » est très sensible aux conditions de transport, je pense qu’au Domaine il serait intéressant de le goûter, mais je préfère quand même les vins soufrés, car là le résultat montre la limite de l’exercice.
  • Côtes du Rhône Villages rouge « Maucoil » 2013 :  Rouge sombre, larmes fines, nez sur des notes de mûres et d’épices, la bouche est chaleureuse, élégante, empreinte de finesse, fruitée et les tanins sont souples, le tout porté par une belle longueur.
  • Châteauneuf du Pape rouge « 1895 » 2013 : Rouge sombre brillant reflets bleutés, larmes fines, notes de mûres et d’épices, la bouche est ronde, touché de bouche de velours, suave, les tanins bien enveloppés coup de cœur 
  • Châteauneuf du Pape rouge « Maucoil » 2013 : Rouge rubis brillant, notes de fruits noirs (mûre, sureau), la bouche offre beaucoup de souplesse, finesse, fruitée et épices, le tout porté par une très belle longueur
  • Châteauneuf du Pape rouge « Privilège » 2009 : Rouge rubis brillant, notes fruitées (mûre), d’épices, et une pointe d’orange, vin suave, complexité folle, très grande longueur, l’archétype d’un très grand Châteauneuf, coup de cœur
  • Châteauneuf du Pape blanc « trésor des papes » 2013 : Jaune doré brillant, larmes fines, disque de viscosité moyen, notes mentholées, belle fraicheur en bouche, belle finesse et élégance rétro-olfaction sur des notes de beurre vanillé, coup de cœur

Nous n'oublions pas les autres bien sûr.

En tout cas c'est l'occasion d'une belle promenade à travers la France viticole aux accents aussi divers que les hommes sont différents et les vins variés. Muni de l'outil indispensable, un verre de dégustation INAO est offert à l'entrée, les vignerons indépendants vous accueilleront comme dans leurs chais, le bruit et la chaleur en plus.

Attention : Comme l’année dernière le salon se tient au Pavillon 3 du parc des expositions.

Afin de vous guider dans les allées, et découvrir un maximum de beaux produits, n'hésitez pas à télécharger : notre guide du salon et le plan du salon

 

Laisser un commentaire

* Nom:
* Email: (Non publié)
   Site Internet: (Adresse du site avechttp://)
* Commentaire: